EFFETS DU TITRE MAF SUR L'EMPLOYABILITE

Être Meilleur Apprenti de France :

Quels effets sur l’accès à l’emploi ?

 

TEPP Rapport de Recherche 2012 – 1, pour la Société des Meilleurs Ouvriers de France, Février 2012.

Pascale PETIT, (Responsable scientifique), Université d’Evry-Val-d’Essonne, EPEE et TEPP-CNRS ;

Florent FREMIGACCI, Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense, ECONOMIX ;

Loïc du PARQUET, Université du Maine, GAINS et TEPP-CNRS ;

Guillaume PIERNE, Université d’Evry-Val-d’Essonne, EPEE et TEPP-CNRS.

Cette étude scientifique, examine les effets d’une participation ou d’une récompense au concours d’excellence « un des Meilleurs Apprentis de France » (MAF) dans le curriculum vitae d’un jeune diplômé au CAP et ses chances supplémentaires d’obtenir un entretien d’embauche.

L’étude a été réalisée sur des données expérimentales construites à l’aide de deux campagnes de testing conduites entre avril et septembre 2011 dans la Région Ile de France.

Elle démontre l’effet levier du concours MAF sur l’intérêt que peuvent porter les entreprises y compris en comparaison de candidats titulaires d’un baccalauréat et quelle que soit leur origine sociale.

Vous trouverez tout le détail de cette enquête en cliquant sur : Enquête sur l’effet médaille MAF.

Nous remercions très sincèrement Vincent BROSSAS, administrateur de notre Société d’avoir su attirer l’attention de cette équipe de chercheurs regroupés autour de Pascale PETIT et adressons nos chaleureux compliments à l’équipe du TEPP – Travail, Emploi et Politiques Publiques – FR CNRS 3126.

Société des Meilleurs Ouvriers de France, le Groupement Nièvre - FFB - 10, Rue de Lourdes 58000 Nevers -  Jean-Claude Duplessis - T. 06 08 26 60 48

MOF58 © - Créer avec wix.com par Pauline Duplessis